Brexit : les dirigeants de l'Union européenne approuvent l'accord avec le Royaume-Uni

L'accord sur le Brexit a été négocié pendant 17 mois. Avant d'entrer en vigueur, il doit encore être ratifié par leParlement européen et par le Parlement britannique.

Emmanuel Macron avec le négociateur en chef du Brexit, Michel Barnier, à Bruxelles, le 25 novembre 2018.
Emmanuel Macron avec le négociateur en chef du Brexit, Michel Barnier, à Bruxelles, le 25 novembre 2018. (JOHN THYS / AFP)

Les dirigeants des 27 pays restants de l'Union européenne ont approuvé, dimanche 25 novembre, lors d'un sommet exceptionnel, l'accord sur le Brexit avec le Royaume-UniL'inédit "traité de retrait", négocié pendant 17 mois dans la douleur entre Londres et Bruxelles, devra toutefois encore passer l'épreuve de la ratification du Parlement européen et surtout celle du Parlement britannique avant d'entrer en vigueur.

Malgré ce divorce, le Royaume-Uni et l'UE entendent nouer la relation "la plus proche possible", est-il écrit dans la courte "déclaration politique" également approuvée dimanche, qui sera jointe à cet accord, un pavé de près de 600 pages. Ce départ "n'est pas un moment de jubilation ni de célébration, c'est un moment triste et c'est une tragédie", a déclaré Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne.

Les futures relations avec Londres "restent à définir", avait préalablement déclaré Emmanuel Macron"C'est un moment grave pour l'UE", avait encore souligné le président français, pour qui l'Union européenne "a besoin d'une refondation". "Cela montre que l'UE a une part de fragilité" et "est perfectible", avait-t-il estimé tout en saluant un "bon accord".