Brexit : les députés britanniques rejettent un divorce sans accord

L'option d'une sortie sans accord le 29 mars a été rejetée de justesse mercredi. 

La Chambre des communes du Parlement britannique, le 13 mars 2019. 
La Chambre des communes du Parlement britannique, le 13 mars 2019.  (MARK DUFFY / AFP)

Les députés britanniques ont rejeté de justesse l'option d'un Brexit sans accord, mercredi 13 mars. Au total, 312 députés ont voté contre cette possibilité tandis que 308 ont voté pour, au lendemain du rejet de l'accord de divorce conclu par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles.

>> DIRECT. Brexit : les députés britanniques rejettent d'un cheveu l'option d'une sortie sans accord

Vers un report de la date de sortie de l'UE ? 

L'option du no deal maintenant exclue, le Parlement votera de nouveau jeudi, cette fois sur une proposition de report "limité" du Brexit. Les vingt-sept autres Etats de l'UE devront toutefois donner leur accord à l'unanimité, et les dirigeants européens ont prévenu que toute demande en ce sens devrait être dûment justifiée.

"Prolonger cette négociation pour quoi faire ? La négociation, elle est terminée", s'est agacé Michel Barnier. "Ce traité est et restera le seul traité disponible", a-t-il affirmé en brandissant un exemplaire de l'accord de divorce de près de 600 pages devant les députés européens à Strasbourg, accord retoqué la veille par les députés britanniques.