Brexit : les déboires des expatriés français

Sur le Brexit, va-t-on vers un report ou un nouveau referendum ? Le gouvernement a lancé une application à destination des Européens présents en Grande-Bretagne pour les aider dans leurs démarches.

FRANCE 2

C'est à Londres (Royaume-Uni) qu'elle a choisi de faire ses études. En cinq ans Laurène Rey-Millet est tombée amoureuse du pays. Pour rester sur le sol britannique après le Brexit, la Française va devoir s'enregistrer auprès des autorités, via une application mise en place par le gouvernement. Il y a également 1 013 centres d'enregistrement mis en place par les municipalités. À Londres, deux bureaux ont ouvert pour pallier les défaillances du dispositif.

300 000 Français au Royaume-Uni

Tous les Européens vivant aujourd'hui au Royaume-Uni ont pour vocation de demander un statut de résident provisoire s'il sont là depuis moins de 5 ans, un statut permanent s'ils y vivent depuis plus de 5 ans. En théorie, il doit maintenir leurs droits à vivre et travailler au Royaume-Uni, mais cette promesse de convainc pas tout le monde. Certains décident d'acquérir la nationalité britannique. Sur 3,5 millions d'Européens, au moins 300 000 Français vont devoir se déclarer pour maintenir leurs droits.

Le JT
Les autres sujets du JT
(DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)