Brexit : les Britanniques de Bruxelles ont le blues

Les fonctionnaires européens britanniques doivent s’adapter au Brexit. À Bruxelles (Belgique), certains prennent la nationalité belge, mais conservent un fort goût d’amertume.

FRANCE 3

Comme de nombreux fonctionnaires britanniques en poste à la Commission européenne, Chris Jones possède désormais la nationalité belge. Il s’agit d’une opportunité professionnelle, mais pas seulement. Ce fonctionnaire européen apprécie le mode de vie de son pays d’accueil, dans une capitale à taille humaine qui exerce notamment son charme grâce à ses petites maisons en briques rouges. Aujourd’hui, sa colère anti-Brexit est retombée, même si un fort goût d’amertume persiste.

Un mauvais feuilleton

À la maison, les deux parents alternent l’anglais et le français. Ils font partie d’une génération Erasmus un peu idéaliste, pour laquelle le Brexit a été un coup de massue, comme le raconte Philippa Jones, journaliste. Le couple suit au quotidien ce qu’il considère être un mauvais feuilleton. Le dernier épisode, report ou non du Brexit, ne convainc pas Chris Jones. Ce dernier reste optimiste à long terme, mais souhaite en finir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un drapeau européen est foulé par des passants, le 14 mars 2019, à porte de Versailles, à Paris. 
Un drapeau européen est foulé par des passants, le 14 mars 2019, à porte de Versailles, à Paris.  (LAURE BOYER / HANS LUCAS / AFP)