Brexit : le Royaume-Uni en crise après le rejet de l'accord par le Parlement

Les parlementaires britanniques ont massivement éconduit Theresa May et son accord sur le Brexit négocié avec Bruxelles, lors d'un vote mardi 15 janvier.

France 3

La presse outre-Manche parle de la défaite politique la plus vaste de l'histoire du pays. Mardi 15 janvier, le Parlement britannique a rejeté massivement l'accord sur le Brexit négocié pendant deux ans par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles. Un plan de sortie de l'Union européenne qui prévoyait que Londres garde des rapports privilégiés avec l'UE, mais qui a volé en éclats. "Il est clair que la Chambre ne soutient pas cet accord. Mais le vote de ce soir [jeudi 16 janvier] ne nous dit rien sur la voie qui doit être suivie", a déclaré la cheffe du gouvernement aux parlementaires à la suite du camouflet.

"Il nous faut un deuxième référendum"

"J'espère que Theresa May va maintenir son cap. Je pense que c'est la bonne personne pour nous sortir de cette crise", confie un Londonien. "Je pense qu'il nous faut un deuxième référendum. C'est la seule façon de nous en sortir. En 2016, on ne connaissait pas vraiment toutes les données. Là on les connait", exhorte un autre. Du côté de Bruxelles, si on espère qu'une sortie sans accord n'interviendra pas, on prépare le scénario catastrophe.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre Theresa May au Parlement britannique, à Londres, le 15 janvier 2019.
La Première ministre Theresa May au Parlement britannique, à Londres, le 15 janvier 2019. (PRU / AFP)