Brexit : le Royaume-Uni dit oui

Les électeurs britanniques ont voté en faveur du retrait définitif de leur pays de l'Union européenne à hauteur de 51,9%, ce jeudi 23 juin.

France 3

À Londres, première onde du choc du Brexit ce vendredi 24 juin : la gorge serrée, David Cameron annonce sa démission : "Je ferai tout ce que je peux pour stabiliser le navire, mais ce ne serait pas honnête d'être le capitaine qui emmène son pays vers de nouveaux horizons", a-t-il déclaré.

"L'Union européenne est en train de mourir"

Silence pesant au cœur de la nuit. À une heure du matin, les partisans du maintien de la Grande-Bretagne dans l'UE sont abattus : c'est un retournement de situation, car quelques heures plus tôt, les sondages annonçaient l'inverse. La surprise est de taille, y compris pour les partisans du Brexit, qui découvrent les résultats définitifs.
Lui aussi jubile, Nigel Farage, leader du parti anti-immigration. Ce matin, il continue de lancer des charges virulentes à l'égard de l'UE : "L'Europe a échoué, l'Union européenne est en train de mourir et j'espère bien qu'on a enlevé la première pierre à l'édifice", s'est-il exprimé.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien maire de Londres, Boris Johnson, avec des partisans du Brexit, le 22 juin 2016 à Londres.
L'ancien maire de Londres, Boris Johnson, avec des partisans du Brexit, le 22 juin 2016 à Londres. (MAXPPP)