Brexit : le point sur les changements

Comment voyager, comment travailler en Grande-Bretagne ? La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne vendredi 1er décembre a de nombreuses conséquences pour les Européens.

France 3

Avec le Brexit, entré en vigueur vendredi 1er janvier, le Royaume-Uni ne ferme pas totalement ses portes, mais elles seront plus difficiles à franchir par les Européens. Premier obstacle : la fin de la libre-circulation. Les touristes ne pourront plus traverser la Manche avec une simple carte d'identité à partir du mois d'octobre : le passeport sera obligatoire. En cas de séjour au-delà de six mois, il faudra un visa.  

L'obligation d'obtenir un permis pour travailler 

Travailler se révèle beaucoup plus compliqué : les Européens devront obtenir un permis. Il s'agit d'un nouveau système avec des points : 10 pour une bonne maîtrise de l'anglas, 20 pour une promesse d'embauche ou un salaire annuel supérieur à 30 000 euros. Au total, 70 points seront nécessaires pour décrocher le précieux sésame. Enfin, le Brexit marque la fin du programme d'échange Erasmus au Royaume-Uni : il n'y a désormais plus de prise en charge des frais de scolarité dans les prestigieuses et très chères universités de Cambridge et Oxford, notamment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Brexit : le point sur les changements.
Brexit : le point sur les changements. (Capture d'écran/France 3)