Brexit : la première phase du divorce a été actée

Montant du divorce : au moins 40 milliards d'euros. C'est la somme que Londres devrait régler à Bruxelles. Le premier accord sur le Brexit a été conclu, mais les discussions se poursuivent.

FRANCE 3

Lorsque Theresa May arrive ce vendredi 8 décembre au matin aux côtés du président de la Commission européenne, le sourire est un peu crispé. Pourtant, après cinq mois de discussions, c'est un compromis majeur qui vient d'être trouvé, validant la première phase des négociations du Brexit. "J'ai toujours dit que nous voulions construire un partenariat solide avec l'Union européenne depuis que le peuple britannique a pris la décision de la quitter en mars 2019. Cela va nous apporter de la clarté et des aptitudes pour le business en Grande-Bretagne, mais aussi pour nos citoyens", a déclaré Theresa May.

Accord trouvé sur les trois axes majeurs

Après une nuit de négociations, un accord a été trouvé sur les trois priorités absolues fixées par les Européens : les droits des citoyens expatriés, des garanties concernant la frontière avec l'Irlande du Nord et un accord sur la facture à payer par le Royaume-Uni. Si le montant de cette somme n'a pas été fixé, il est évalué entre 40 et 45 milliards d'euros par le gouvernement britannique, qui l'avait d'abord estimé à 20 milliards.  

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre britannique, Theresa May, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le 4 décembre 2017, à Bruxelles (Belgique), lors d\'une rencontre de négociation sur le Brexit.
La Première ministre britannique, Theresa May, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le 4 décembre 2017, à Bruxelles (Belgique), lors d'une rencontre de négociation sur le Brexit. (JOHN THYS / AFP)