Post-Brexit : La France peut-elle attirer les investisseurs basés outre-Manche ?

La France déroule le tapis rouge aux investisseurs basés à Londres pour les encourager à venir en région parisienne. 

France 2

Selon Loïc de la Mornais, l'appel de la France aux investisseurs installés de l'autre coté de la Manche pourrait ne pas être entendu à cause "du French bashing", qui consiste à dire que l'Hexagone "n'est pas réformable" et qu'il y a "tout le temps des grèves". Le journaliste ajoute aussi que "François Hollande a rappelé que son ennemi était la finance". Par exemple, l'imposition atteint 33% pour les entreprises en France.

Une situation qui change

En revanche, Loïc de la Mornais évoque une situation "en train de changer" et rappelle qu'avec "la perte de Londres en Europe, Paris devient la seule capitale incontestée". Les investisseurs n'ont que deux autres solutions : "Dublin, en Irlande , où le taux d'imposition est très bas. Et Francfort, en Allemagne, qui rassure les marchés, mais n'est pas une capitale". Dès lors, selon le journaliste, "Paris peut tirer ses atouts de cette situation".

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT