Brexit : la fin du programme Erasmus au Royaume-Uni ?

La Grande-Bretagne fait partie des destinations préférées des Européens. Certains s'inquiètent, depuis le Brexit, de voir disparaître le programme Erasmus qui permet pendant un an d'étudier dans un autre pays européen sans payer la scolarité locale.

FRANCE 2

Erasmus, c'est 300 000 étudiants chaque année en échange universitaire dans l'un des 33 pays partenaires en Europe, dont le Royaume-Uni. Pour l'instant, car avec le Brexit, le pays pourrait bien quitter le programme. La menace plane sur ses prestigieuses universités parmi lesquelles Oxford, l'un des berceaux du savoir. 30 000 étudiants français viennent au Royaume-Uni chaque année. C'est le cas de Blanche Holbé, 26 ans, originaire de Montpellier (Hérault).

"On a les yeux vraiment écarquillés"

Cette étudiante en langues est en échange Erasmus jusqu'en juin. "Quand on arrive à Oxford, c'est magnifique, grandiose, on a les yeux vraiment écarquillés, qui pétillent", explique-t-elle. Elle paye seulement les frais en France en échange d'un cursus qui lui coûterait normalement plus de 10 000 euros. Le montant dont doivent s'acquitter les étudiants britanniques chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Grande-Bretagne fait partie des destinations préférées des Européens. Certains s\'inquiètent, depuis le Brexit, de voir disparaître le programme Erasmus qui permet pendant un an d\'étudier dans un autre pays européen sans payer la scolarité locale.
La Grande-Bretagne fait partie des destinations préférées des Européens. Certains s'inquiètent, depuis le Brexit, de voir disparaître le programme Erasmus qui permet pendant un an d'étudier dans un autre pays européen sans payer la scolarité locale. (FRANCE 2)