Cet article date de plus de deux ans.

Brexit : l'Irlande qui divise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Brexit : l'Irlande qui divise
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

À six mois de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, un sommet crucial réunit à Bruxelles (Belgique) Theresa May et les 27 dirigeants européens. Ils doivent s'accorder sur les conditions du Brexit, mais la question irlandaise pose problème.

La frontière entre les deux Irlande : c'est ici que se joue l'avenir du Brexit. Mais les négociations bloquent entre Bruxelles et Londres. La République d'Irlande au sud ne fait pas partie du Royaume-Uni contrairement à l'Irlande du Nord, province britannique. Pour éviter qu'une frontière physique soit créée, l'Europe propose que l'Irlande du Nord reste dans l'Union douanière européenne après le Brexit. Mais cela reviendrait à créer une césure au sein même sur Royaume-Uni, en établissant une nouvelle frontière en mer d'Irlande.

Le dilemme de Theresa May

Bruxelles pourrait ainsi instaurer des contrôles portuaires entre l'Irlande du Nord et le Royaume-Uni où circulent chaque jour librement des marchandises. Un scénario inenvisageable pour la Première ministre Theresa May. Elle doit aujourd'hui résoudre ce dilemme : accepter la proposition de Bruxelles ou sortir de l'Europe sans accord avec tout ce que cela implique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.