Brexit : l'accord sera voté au Parlement britannique "avant le 21 janvier"

Theresa May souhaite entamer des discussions avec des dirigeants européens pour obtenir des concessions sur le texte. 

Theresa May prend la parole lors d\'une session au Parlement britannique, à Londres (Royaume-Uni), le 10 décembre 2018.
Theresa May prend la parole lors d'une session au Parlement britannique, à Londres (Royaume-Uni), le 10 décembre 2018. (AFP)

A moins de quatre mois du Brexit, le calendrier est serré pour la Première ministre britannique. L'accord de divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, résultat de 17 mois de négociations, sera présenté au vote des députés britanniques "avant le 21 janvier", a annoncé un porte-parole de Downing Street, mardi 12 décembre.

Cette annonce intervient au lendemain du report du vote du texte. Lundi, quasiment assurée d'essuyer une humiliante défaite devant la Chambre des communes, la cheffe du gouvernement, Theresa May, avait annoncé que le vote serait repoussé à une date ultérieure pour pouvoir entamer des discussions avec des dirigeants européens et ainsi obtenir des concessions sur le texte. 

La Première ministre britannique souhaite notamment des garanties sur le fait que la clause de sauvegarde visant à éviter le rétablissement d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande ne s'appliquera pas indéfiniment. Mais la Commission européenne a déclaré qu'il n'était pas question de renégocier l'accord de divorce.