Brexit : face à Boris Johnson, Emmanuel Macron se veut inflexible

Emmanuel Macron reçoit Boris Johnson à l'Élysée, jeudi 22 août. Le Premier ministre britannique entend renégocier l'accord de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne. Les explications du journaliste Guillaume Daret, en duplex depuis l'Élysée. 

France 2

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, devait s'entretenir jeudi 22 août avec le président français pour tenter de renégocier l'accord de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne. "Pour Emmanuel Macron, c'est extrêmement clair : pas question de renégocier cet accord, c'est ce qu'il nous a dit hier [mercredi 21 août] devant la presse. C'est donc l'hypothèse d'un Brexit dur qui se dessine", explique le journaliste Guillaume Daret, en duplex depuis l'Élysée. "Mais pour le chef de l'État, ça signifie que la responsabilité de ce Brexit dur reposerait sur les autorités britanniques", ajoute-t-il.

Angela Merkel plus conciliante

"La France s'est préparée à une telle hypothèse en embauchant par exemple des douaniers, affirme l'exécutif. Boris Johnson, le Premier ministre britannique, tente de jouer sur les divergences européennes. Il était mercredi aux côtés d'Angela Merkel, qui semble se montrer plus conciliante avec Londres. Boris Johnson, Angela Merkel et Emmanuel Macron se retrouveront ce week-end, du 24 au 26 août, au G7 à Biarritz", conclut Guillaume Daret.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre britannique Boris Johnson et Emmanuel Macron devant l\'Elysée (Paris), le 22 août 2019. 
Le Premier ministre britannique Boris Johnson et Emmanuel Macron devant l'Elysée (Paris), le 22 août 2019.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)