Brexit : des négociations au point mort, le risque d’un "no-deal" ressurgit

L’incertitude plane toujours en ce qui concerne les négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sur le Brexit. Décryptage du spécialiste Patrick-Martin Genier, professeur à SciencesPo.

franceinfo

La perspective d’un "no-deal" est de plus en plus forte. Alors que les négociations sont toujours ardues entre le Royaume-Uni et l’Union européenne (UE), elles ont été suspendues ces dernières heures. Michel Barnier, le négociateur de l’UE, est accusé par certains pays, dont la France, de vouloir accorder trop de concessions aux Britanniques. Les discussions ont été transférées directement à Boris Johnson, Premier ministre du Royaume-Uni, et à Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. La pêche est le principal point d’achoppement, comme le rappelle Patrick-Martin Genier, spécialiste de l’Europe et enseignant à SciencesPo.

Reprendre le contrôle des frontières

Un rapprochement avait pourtant eu lieu entre la France et le Royaume-Uni sur les questions environnementales, sociétales et sur les subventions pour les entreprises britanniques. Mais la question de la pêche bloque. Des milliers de pêcheurs veulent avoir l’accès aux eaux britanniques, tandis que Boris Johnson souhaite reprendre le contrôle des frontières. L’unité de l’Union européenne s’en retrouve elle-aussi fragilisée.

Les drapeaux européen et britannque, sur lesquels figurent la mention \"Pas d\'Union européenne\" en anglais, en janvier 2020.
Les drapeaux européen et britannque, sur lesquels figurent la mention "Pas d'Union européenne" en anglais, en janvier 2020. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)