Brexit : dernière ligne droite pour un accord

Emmanuel Macron recevait le nouveau Premier ministre britannique, Boris Johnson, jeudi 22 août, à l'Élysée. Au coeur des discussions, un accord sur le Brexit, prévu pour le 31 octobre, que Londres souhaite renégocier. Les précisions du journaliste Arnaud Comte, en duplex de Londres (Royaume-Uni).

France 3

Les discussions sur le Brexit, entre Emmanuel Macron et Boris Johnson, jeudi 22 août, ont-elles permis de faire avancer les choses sur le fond ? "En tout cas, la porte s'est entrouverte, cette même porte qui était pourtant fermée à double tour il y a quelques semaines encore, quand Boris Johson a été nommé Premier ministre. Bruxelles avait rappelé et répété qu'il était hors de question de renégocier quoi que ce soit sur l'accord du Brexit. Mais mercredi, Angela Merkel, et jeudi, Emmanuel Macron, se sont montrés un peu plus conciliants. Ils ont réaffirmé que si le temps manquait pour tout renégocier sur le fond, il était tout à fait possible de trouver dans les 30 jours des arrangements", explique le journaliste Arnaud Comte, en duplex depuis Londres (Royaume-Uni).

Une question d'image

"Dans ce dossier, il s'agit d'une question d'image. Une main tendue, mais chacun reste sur ses gardes, car personne ne veut montrer qu'il plie en premier. D'ailleurs, Emmanuel Macron et Boris Johnson ont tous deux rappelé qu'ils étaient prêts à assumer une sortie de l'Europe sans accord, et le chaos engendré au 31 octobre si aucune solution n'était trouvée", conclut Arnaud Comte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron reçoit le Premier ministre britannique Boris Johnson, le 22 août 2019 au palais de l\'Elysée.
Emmanuel Macron reçoit le Premier ministre britannique Boris Johnson, le 22 août 2019 au palais de l'Elysée. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / AFP)