Brexit : le ministre Boris Johnson démissionne, en désaccord avec la stratégie du gouvernement May

C'est le deuxième départ en deux jours du gouvernement de Theresa May, après celui du ministre du Brexit, David Davis, dimanche.

Boris Johnson quitte le 10, Downing Street, résidence de la Première ministre britannique, le 9 juillet 2018.
Boris Johnson quitte le 10, Downing Street, résidence de la Première ministre britannique, le 9 juillet 2018. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

Crise politique chez nos voisins d'outre-Manche. Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a démissionné lundi 9 juillet, au lendemain du départ du ministre chargé du Brexit, David Davis"Cet après-midi (lundi), la Première ministre a accepté la démission de Boris Johnson, a indiqué Downing Street dans un communiqué. Les deux ministres étaient en désaccord avec Theresa May sur la future relation entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, après le Brexit.

Theresa May a présenté vendredi 6 juillet à ses ministres un accord sur la volonté de maintenir une relation commerciale post-Brexit étroite avec l'UE. David Davis, eurosceptique convaincu, a estimé dans sa lettre de démission que la voie suivie ne permettrait pas de délivrer ce pour quoi les Britanniques avaient voté. "Au mieux, nous serons dans une position de faiblesse pour négocier" avec Bruxelles, a-t-il estimé.