Cet article date de plus de cinq ans.

La France et l'Italie s'opposent sur les frontières du Mont-Blanc

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La France et l'Italie s'opposent sur les frontières du Mont-Blanc
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Avec l'installation de barrières sur le glacier du Mont-Blanc, de vieilles querelles ont resurgi entre France et Italie sur les limites de la montagne.

Depuis la mise en service d'un téléphérique sur le versant italien du Mont-Blanc, les touristes affluent au sommet. Et beaucoup s'aventurent sur le glacier du géant, côté français, auxquels ils accèdent plus facilement. Problème : à qui la faute en cas d'accident ? Considérant qu'il s'agit de son territoire, le maire de Chamonix a fait installer une barrière fixe pour se protéger juridiquement.

À qui appartient le glacier ?

Mais du côté italien, l'idée de cette barrière déplaît d'autant plus qu'elle réveille un vieux conflit sur les frontières du Mont-Blanc. France et Italie se disputent en effet la propriété du glacier. "Il existe des frontières pour chaque État et ces frontières sont définies par des règles fixées par les États eux-mêmes, et il n'est pas possible qu'une autorité locale intervienne pour réglementer un territoire en Italie", estime la maire de Courmayeur (Italie).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.