Cet article date de plus de six ans.

Football : la chaîne anglaise Sky Sports veut chasser les supporters de ses directs

Elle a demandé aux clubs anglais l'autorisation de travailler sur des zones à l'abri du public lors du dernier jour du mercato hivernal lundi. Objectif : éviter de nouveaux dérapages à l'antenne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des supporters du club anglais de Crystal Palace soutiennent leur équipe, le 11 janvier 2015, à Londres.  (JAVIER GARCIA / BACKPAGE IMAGES LTD / AFP)

Trop, c'est trop. La chaîne britannique Sky Sports News a décidé de se passer des supporters, lors des interventions en direct de ses journalistes sportifs, au cours du dernier jour du mercato hivernal, lundi 2 février. Cette décision intervient après plusieurs dérapages intervenus l'an dernier. La chaîne a donc demandé aux clubs anglais l'autorisation de travailler dans des zones interdites au public comme les terrains d'entraînements, selon des informations du Daily Telegraph (en anglais), révélées mardi 27 janvier. 

La chaîne souhaite ainsi éviter de nouveaux scandales à l'écran. En septembre, seize plaintes avaient été déposées auprès de l'Ofcom, le régulateur des communications au Royaume-Uni, après que des supporters ont agité des godemichés et des poupées gonflables lors d'un direct à l'antenne. 

Des supporters agressifs envers les journalistes

Selon le quotidien britannique, Sky Sports News a aussi fait cette demande en raison du comportement agressif de certains supporters, notamment ceux de Crystal Palace, envers ses journalistes. 

Le Daily Telegraph affirme que "la grande majorité" des équipes de Premier League ont accepté la demande de Sky Sports, qui précise toutefois que "les supporters continueront de jouer un rôle important" au sein de sa couverture sportive. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.