Italie : en attendant un nouveau gouvernement...

Enrico Letta a présenté la démission "irrévocable" de son gouvernement au président de la République, qui l'a acceptée. Giorgio Napolitano a aussitôt débuté ses consultations, pour qu'un nouveau gouvernement soit formé d'ici demain. Le nouveau premier Ministre devrait être, selon toute vraisemblance, Matteo Renzi, 39 ans, à la tête du Parti démocrate depuis décembre.

(Maxppp)

Enrico Letta n'est plus président du Conseil. Il avait annoncé sa démission-surprise hier, quelques minutes après avoir été désavoué par la direction du Parti démocrate, qui venait de voter une motion appelant à la formation d'une nouvelle équipe gouvernementale pour accélérer les réformes.

Après 293 jours au pouvoir, Enrico Letta a remis aujourd'hui formellement la démission de son gouvernement au président de la République ; une démission "irrévocable", selon son expression.

"Merci à tous ceux qui m'ont aidé, chaqur jour comme si c'était le dernier" , a tweeté Enrico Letta juste avant d'entrer au Quirinal, le palais présidentiel.

Futur plus jeune chef d'Etat européen

Le président a, selon un communiqué, "pris acte" de cette position. Et a aussitôt commencé ses consultations - qui doivent se terminer demain. Selon toute vraisemblance, c'est l'actuel maire de Florence, Matteo Renzi, 39 ans, qui devrait être le prochain président du Conseil - et le plus jeune chef d'Etat européen. Celui-là même qui a téléguidé la motion qui a précipité la chute du gouvernement...

A part son énergie et son charisme, personne ne s'explique vraiment pourquoi le PD a fait tomber un gouvernement formé par son ex-numéro deux, pour le remplacer par son numéro un - econserver à peu près la même majorité parlementaire.

Matteo Renzi, lui, a expliqué aux dirigeants de son parti que l'Italie devait "changer d'horizon et de rythme" , et "sortir des marécages" . Il a annoncé des réformes "ambitieuses" , mais n'a pas détaillé lesquelles...