Incendies : situation très tendue au Portugal

Au Portugal, plus d'un millier de pompiers sont toujours mobilisés dimanche 21 juillet dans le centre du pays. Des feux de forêt difficiles d'accès font rage dans la région de Castelo Branco, au nord-est de Lisbonne.

France 3

Le feu est là, juste au bout de la rue. Devant le mur de flammes de plusieurs mètres de haut, les habitants usent de moyens dérisoires. Une femme arrose l'extérieur de sa maison pour gagner un peu de temps. Derrière, ses voisins s'approchent des flammes, armés de tuyaux d'arrosage. À quelques kilomètres de là se trouve une barrière de flammes, poussée par des vents violents. Malgré le passage des Canadairs, déjà 10 000 hectares de forêt ont été ravagés. Une vingtaine de personnes ont été blessées et plusieurs hameaux évacués.

Ne pas revivre l'épisode de 2017

Depuis plus de 24 heures, 800 pompiers luttent contre les flammes mètre après mètre. Certains habitants tentent de leur porter main-forte à l'aide de seaux d'eau. Deux feux de forêt ont été maîtrisés sur au moins cinq départs de flammes. S'agit-il d'actes criminels ? Un homme a en tout cas été arrêté, soupçonné d'avoir allumé l'un des feux. L'incendie fait rage à 200 km de Lisbonne, dans la région de Vila de Rei, une zone déjà durement touchée en 2017. 114 personnes avaient alors perdu la vie, dont plusieurs dizaines le long d'une route qu'ils avaient empruntée pour fuir. Ils s'étaient retrouvés piégés dans leurs voitures. Le Portugal veut à tout prix empêcher une nouvelle catastrophe. L'armée a annoncé l'envoi de renforts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un canadair largue du produit ignifuge sur l\'incendie Mendocino Complex près de Clearlake Oaks en californie, le 5 août 2018. 
Un canadair largue du produit ignifuge sur l'incendie Mendocino Complex près de Clearlake Oaks en californie, le 5 août 2018.  (NOAH BERGER / AFP)