Incendie dans un journal allemand qui a publié des caricatures de Charlie Hebdo

Un quotidien de Hambourg dans le nord de l'Allemagne qui avait publié des caricatures de Mahomet venant du magazine satirique français Charlie Hebdo, a été la cible d'une attaque avec un engin incendiaire. A Antibes, c'est une librairie qui a été prise à partie.

(L'incendie d'un journal de Hambourg cette nuit a été très rapidement maîtrisé © REUTERS/Vincent Kessler)

 Il était 2h22 dans la nuit lorsque des pierres et un cocktail Molotov ont été jetés à travers les carreaux du bâtiment, ont expliqué les salariés d'un centre de logistique présents sur place. Le feu s'est d'abord répandu dans deux pièces du quotidien populaire qui a reproduit, comme beaucoup de journaux allemands, des caricatures de Charlie Hebdo. Il a pu être rapidement maîtrisé. Quelques dossiers ont brûlé mais il n'y a pas de victime, précise la police.

Caricatures

Il est encore trop tôt pour affirmer formellement qu'il y a un rapport avec les caricatures de Mahomet, mais tout le laisse penser, expliquent ce dimanche les enquêteurs. Deux personnes ont été interpellées. L'enquête a été confiée aux services de protection de la Constitution.

Librairie d'Antibes

Presque à l'autre bout de l'Europe, dans le sens nord-sud, c'est une librairie d'Antibes spécialisée dans la bande dessinée qui a eu la visite d'un groupe de jeunes gens qui reprochaient au libraire d'avoir mis en devanture des Unes de Charlie Hebdo. "Ils nous ont insultés, ont craché sur la vitrine et ont menacé de tout péter ", a raconté Laurent Parez, gérant de l'établissement. Un mineur de 17 ans a été interpellé et finalement déféré au parquet de Nice tandis qu'un de ses frères, qui avait appelé le commissariat pour menacer les policiers pendant la garde à vue de son cadet a lui aussi été appréhendé et sera jugé en comparution immédiate lundi à Grasse.