Grève générale en Espagne, violences à Barcelone

Des violences ont éclaté à Barcelone entre des jeunes et les forces de l'ordre, en marge de la manifestation organisée pour la grève générale. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé aujourd'hui en Espagne, contre le chômage et la politique d'austérité du gouvernement.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les incidents de Barcelone sont les plus violents, mais des heurts ont éclaté dans plusieurs villes du pays aujourd'hui, comme à Madrid durant les premières heures de la grève. Au total, 176 personnes ont été interpellées, 58 policiers et 46 manifestants ou grévistes ont été blessés à travers le pays, selon le ministère de l'Intérieur. "La police a dû intervenir et a utilisé des balles en caoutchouc ", a indiqué un porte-parole.

Une marée humaine a défilé aujourd'hui dans les rues espagnoles, pour tenter de freiner les réformes d'austérité du gouvernement, à la veille du vote du budget 2012 qui prévoit une cure de rigueur sans précédent. Ils étaient 100.000 à Madrid, 800.000 à Barcelone, 50.000 à La Corogne ou encore 25.000 à Saint-Jacques de Compostelle, selon les syndicats.

De nombreux Espagnols, soucieux d'épargner leur porte-monnaie, ont rejoint les cortèges après leur travail. "On ne peut pas vivre avec l'avenir qu'ils nous préparent, avec des salaires de moins de 1.000 euros ", dénonce Antonio Redondo, 57 ans, vendeur dans le secteur de l'alimentation. En Espagne, le chômage frappe 22,85% des actifs.