Grande-Bretagne : le coup de pouce aux fonctionnaires

La Grande-Bretagne a décidé de soigner ses fonctionnaires, et au pays du libéralisme, l'annonce n'est pas passée inaperçue. Les agents de l'État vont voir leurs salaires grimper de 2 à 3,5%, du jamais-vu en huit ans

C'est le plus important coup de pouce pour les fonctionnaires britanniques depuis huit ans. Policiers, professeurs, employés des hôpitaux vont voir leurs salaires augmenter après une décennie d'austérité décidée par les conservateurs. En mal de recrutement, dans un service public moribond, le gouvernement met la main à la poche.

Une mesure chiffrée à 4 milliards d'euros

Les enseignants vont bénéficier d'une hausse de 3,5%, les gardiens de prison de 2,75%, la police et les personnels de santé +2%. Exemple, un enseignant qui gagne en moyenne 3 300 euros bruts par mois se verra augmenté de 115 euros. Pour la plupart des employés de cet hôpital, ce rattrapage est insuffisant : "Les tickets de métro sont plus chers, les loyers sont plus chers, tout augmente, nous avons besoin d'argent", se plaint un fonctionnaire. Avec ce geste, le gouvernement espère encourager les vocations, car aujourd'hui, l'hôpital comme l'école n'attirent plus les jeunes. Cette mesure devrait couter 4 milliards d'euros au gouvernement britannique, qui espère redorer l'image de ses services publics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Image d\'illustration montrant des billets de livres britannique 
Image d'illustration montrant des billets de livres britannique  (JAUBERT / ONLY WORLD)