Grande-Bretagne : 13 banques condamnées à rembourser leurs clients

Elles leur doivent jusqu'à 1,5 milliard d'euros après des ventes abusives.

Un homme passe devant une agence de la Barclays Bank à Londres, le 28 juin 2012.
Un homme passe devant une agence de la Barclays Bank à Londres, le 28 juin 2012. (OLIVIA HARRIS / REUTERS)

C'est une amende record. L'Autorité de conduite financière britannique (FCA) a annoncé, jeudi 22 août, que des banques allaient devoir rembourser jusqu'à 1,3 milliard de livres (1,5 milliard d'euros) à leurs clients pour la vente abusive de services de protection de cartes de crédit ou contre le vol de documents d'identité.

La société Card Protection Plan Limited (CPP) et treize banques dont Barclays, HSBC, Royal Bank of Scotland et une filiale de Lloyds Banking Group sont concernées. Sept millions de clients, qui ont au total acheté ou renouvelé 23 millions de polices d'assurance, seront dédommagés.

Des informations trompeuses pour inciter à l'achat

"Les clients recevaient des informations trompeuses ou manquant de clarté sur les polices, afin de les inciter à acheter des protections qui soit n'étaient pas nécessaires, soit couvraient des risques qui avaient été exagérés", explique la FCA. Les grandes banques et les sociétés émettrices de cartes de crédit ont incité des millions de clients à acheter les produits de CPP.

"Un grand nombre de sociétés se sont regroupées volontairement pour créer un plan de remboursement qui offrira une solution juste aux clients. Ce type d'approche collaborative et responsable constitue un bon exemple de la manière dont ces groupes prennent de plus en plus leurs responsabilités pour aider à reconstruire la confiance, pas à pas", souligne Martin Wheatley, le directeur général de la FCA.

Cette annonce intervient après une longue série de scandales impliquant les banques britanniques, dont celui de la manipulation des taux interbancaires Libor et Euribor, ou encore les ventes forcées d'assurances-crédit PPI, qui les ont obligées à prendre des milliards de livres de provisions.