Génocide arménien : manifestation anti-française en Azerbaïdjan

Des dizaines d'Azéris ont manifesté devant l'ambassade de France à Bakou pour protester contre la loi française pénalisant la négation des génocides. Ils dénoncent le soutien de la France à l'Arménie, sur fond de conflit régional.

Francetv info

L'effigie de Nicolas Sarkozy frappée, brûlée, devant l'ambassade de France à Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan. La centaine de manifestants présents voulait protester contre la loi entérinée par le Sénat français, pénalisant la négation des génocides, dont le génocide arménien, imputé à l'Empire Ottoman. Selon ces protestataires, la France s'affiche dès lors comme un soutien de l'Arménie, pays impliqué dans un conflit régional avec l'Azerbaïdjan. Comme l'explique Marianne, chacune des deux nations revendiquent le Haut-Karabakh, une région peuplée d'Arméniens mais enclavée dans le territoire de l'Azerbaïdjan, où les violences armées sont fréquentes.

Des manifestants hostiles à la France, à Bakou (Azerbaïdjan), le 25 janvier 2012.
Des manifestants hostiles à la France, à Bakou (Azerbaïdjan), le 25 janvier 2012. (FTVi)