Cet article date de plus de neuf ans.

GB : le plus jeune des frères Miliband prend la tête du Labour

Des deux frères Miliband, tous deux anciens ministres, les militants du Labour ont choisi le plus jeune, Ed, 40 ans, pour présider aux destinées du Parti travailliste britannique. Objectif : la reconquête du pouvoir, après la défaite humiliante du Labour aux législatives de mai dernier...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Cinq candidats briguaient les suffrages du congrès annuel du Parti travailliste britannique, réuni à Manchester. Mais deux d'entre eux tenaient la corde : deux frères, David et Ed Miliband, tous deux anciens ministres. David Miliband, 45 ans, dirigeait le Foreign Office dans le gouvernement Brown. Surnommé "le cerveau", ce blairiste est considéré comme le porte-drapeau du "New Labour" et de sa ligne centriste. _ De cinq ans son cadet, son frère Ed, qui a été ministre de l'Energie et du Changement climatique, a des opinions légèrement plus marquées à gauche et jouit du soutien des syndicats. Brown lui avait confié la rédaction du programme de campagne pour les élections législatives de mai. Et c'est le plus jeune qui l'a emporté, d'une courte tête.

 Ed a battu son aîné David. C'est donc lui qui succède à Gordon Brown, l'ancien Premier ministre britannique, contraint à la démission après sa cuisante défaite aux élections législatives. Avec seulement 29% des voix, les Travaillistes avaient dû céder le pouvoir en mai dernier à une coalition Tory-Libdem, après 13 ans d'hégémonie sur la vie politique britannique. Riposte au plan d'austérité Le futur patron du Labour devra mener la riposte à la thérapie de choc que prépare le gouvernement de David Cameron et dont les détails seront connus le 20 octobre.  Ce plan d'austérité est considéré par le Labour comme une menace contre les services publics. Les travaillistes déplorent aussi que les catégories défavorisées seront les plus durement touchées. Selon un sondage YouGov publié mardi par The Sun, le Labour est revenu à la hauteur des conservateurs dans les intentions de vote, à 39%. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.