Cet article date de plus de neuf ans.

Fusillade dans une usine de bois en Suisse : trois morts

Selon la police, il s'agit d'un employé de l'usine qui a ouvert le feu dans la cantine, au moment de la pause petit-déjeuner. Un homme qui n'a pas tiré au hasard, ajoute-t-elle. Il y a trois morts, dont l'auteur des coups de feu, et sept blessés, dont six graves.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (IDÉ)

C'était un homme "très calme" , qui "ne se faisait pas remarquer" , raconte le directeur de l'usine. Un homme employé depuis plus de dix ans, qui n'a pas tiré au hasard, ajoute la police. Difficile d'en savoir beaucoup plus : il fait partie des victimes...

C'est au moment de la pause petit-déjeuner, dans l'usine de bois Kronospan, à Menznau, dans le centre de la Suisse, que le tireur est entré dans la cantine. Et a ouvert le feu.

Bilan, donc : trois hommes, dont le tireur, et sept blessés, dont six graves. 

Le tireur est mort, dans des circonstances peu claires. Sans expliquer son geste. "Nous ne savons pas quelles étaient ses motivations" , a expliqué le chef de la police criminelle de Lucerne, Daniel Bussmann.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.