Football : Belgique-France, un match solide pour se régler

L'équipe de France de football affronte mercredi soir, à 21 heures, la Belgique dans son stade du Roi-Baudouin à Bruxelles. Un match amical estival traditionnel, qui servira surtout de préparation en vue des matchs cruciaux de qualification pour la Coupe du Monde 2014, dès septembre face à la Géorgie et la Biélorussie. Un match qui marque aussi le retour en bleu de Samir Nasri et Éric Abidal.

(Christian Hartmann Reuters)

Les sélectionneurs n'aiment généralement pas vraiment ces matchs amicaux traditionnellement coincés pendant les vacances d'été, en pleine période de reprise pour les internationaux. Une rencontre près de deux mois après la dernière, une défaite au Brésil (3-0).

Mais aussi trois semaines avant un rendez-vous autrement plus important ; la reprise des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, et deux rencontres capitales en Géorgie et en Biélorussie, les 6 et 10 septembre prochains. Pour l'instant, les Bleus sont deuxièmes de leur groupe, à un point de l'Espagne.

Une attaque en berne

Pour le sélectionneur Didier Deschamps, ce match amical est donc l'occasion de faire les derniers réglages dans son groupe. En premier lieu, son attaque. Et c'est peu dire que le domaine offensif n'est pas le meilleur atout des Bleus : en pointe, sa vedette Karim Benzema n'a plus marqué un but sous le maillot bleu depuis... 1082 minutes. Soit plus de douze matchs. Sera-t-il cette fois associé à Olivier Giroud ? À voir.

En ce qui concerne l'animation, deux hommes semblent avoir imposé leur marque sur le jeu. Le Marseillais Mathieu Valbuena et le Munichois Franck Ribéry semblent aujourd'hui inamovibles.

Au milieu de terrain, le bizut Geoffrey Kondogbia, 20 ans, a une carte à jouer. Le joueur du FC Séville pourrait bien bénéficier de la suspension de Yohan Cabaye, Blaise Matuidi et Paul Pogba pour le match en Géorgie début septembre.

Des retours importants ?

Le groupe France enregistre pour ce match dans le plat pays le retour de deux éléments dont il était privé, pour des raisons bien différentes, depuis plusieurs mois.

En premier lieu, Éric Abidal, revenu en France à l'AS Monaco après sa greffe du foie en avril 2012. Le défenseur, taulier des Bleus d'avant, pourrait faire beaucoup de bien à une défense encore fragile.

Le sort de Samir Nasri est tout autre. Le joueur de Manchester City avait payé son comportement lors de l'Euro en Pologne et en Ukraine en juin 2012. Il avait notamment insulté un journaliste. Un temps banni, puis victime de ses performances insipides avec son club, le Marseillais revient sur la pointe des pieds.

En face, la Belgique profite de sa génération dorée. Emmenés par Eden Hazard (Chelsea), Vincent Kompany (Manchester City), Marouane Fellaini (Everton), Jan Vertonghen et Moussa Dembele (Tottenham), les Diables rouges offriront une opposition difficile aux Bleus. Sûrement le meilleur moyen de se préparer aux échéances à venir.