VIDEO. Norman Atlantic : l'équipage du ferry pointé du doigt

Depuis lundi 29 décembre, le bilan de l'accident du ferry Norman Atlantic s'est encore alourdi. On dénombre désormais treize morts. Une équipe de France 3 revient sur le drame.

FRANCE 3

Treize personnes ont perdu la vie après l'incendie du ferry Norman Atlantic, au large de la Grèce. À son bord, au moins 427 personnes. Les autorités estiment que des clandestins étaient à bord au moment de l'incendie. Les premiers témoignages des rescapés accablent l'équipage du bateau. "Je dormais dans la cabine, et personne ne m'a alerté. La fumée s'est immiscée sous ma porte et j'ai eu peu de mourir brulé vive", explique au micro de France 3, une rescapée. "L'équipage avait disparu, c'est le feu qui nous a réveillés, car l'alarme incendie ne s'est déclenchée que 40 minutes après. C'était le chaos, la panique", déplore un second rescapé. 

Des clandestins à bord 

Le manque d'organisation de l'équipage est particulièrement pointé du doigt. Ce mardi 30 décembre, les autorités disent avoir secouru 427 personnes et enregistré 13 décès, mais le bilan pourrait être plus lourd puisque plusieurs migrants étaient cachés dans la cale du navire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hélicoptère survole le ferry \"Norman Atlantic\" au large de l\'Albanie, le 29 décembre 2014.
Un hélicoptère survole le ferry "Norman Atlantic" au large de l'Albanie, le 29 décembre 2014. (MARINA MILITARE / AFP)