Cet article date de plus de neuf ans.

Espagne : la longue marche des mineurs contre leur mort annoncée

Venus du nord du pays, des Asturies, de Castille et Léon, d'Aragon, après avoir parcouru 400 km à pied, 400 mineurs sont arrivés en soirée à Madrid. Pour dire leur refus de disparaître.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Lampe au front, en bleu de travail, manifestement fatigués, les mineurs du nord de l'Espagne sont arrivés à Madrid hier soir. Ils ont défilé jusqu'à la place de la Puerta del Sol, rejoints par des milliers d'habitants.

Quelque 400 mineurs ont parcouru, à pied, les 400 kilomètres qui les séparaient de la capitale. Venus des mines du nord de l'Espagne, des Asturies, de Castille et Léon, d'Aragon, ils protestent contre la fermeture annoncée des mines.

Les mineurs sont en grève depuis mai. Depuis qu'on leur annoncé la fin de leur activité - 8.000 mineurs travaillent sur une quarantaine de sites. Le charbon espagnol est trop cher, et n'existe que grâces à des subventions que Bruxelles a demandé d'arrêter en 2018.

Sans attendre, le gouvernement actuel a déjà réduiit ses aides, de 301 millions d'euros l'an dernier à 11 millions cette année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.