En Autriche, l'extrême droite est très implantée localement

Le second tour de l'élection présidentielle se tient dimanche 22 mai, et c'est le candidat populiste du FPO Norbert Hofer qui est favori.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Pour le second tour de l'élection présidentielle en Autriche, le candidat d'extrême droite Norbert Hofer est favori. Il est arrivé largement en tête au premier tour avec 35% des voix et il n'y a pas eu de front républicain contre lui avant ce second tour. Les populistes autrichiens du FPO sont peut-être à la veille d'un succès historique. Mais ce n'est pas une surprise tant ils posent depuis longtemps leur jalon local dans les régions.

Une forte implantation locale

C'est vrai notamment au Burgenland, où Norbert Hofer est chez lui : c'est un enfant du pays. Les militants distribuent leurs tracts et en profitent pour recruter. La première motivation de leur électorat, c'est la crise des réfugiés. Et le vote pour l'extrême droite est totalement banalisé. Dans cette région, Norbert Hofer a atteint près de 42% des voix au premier tour. Sûrement parce qu'elle fait partie du paysage politique depuis longtemps : au parlement, elle a même fait une alliance avec la gauche.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Norbert Hofer, candidat du parti autrichien FPÖ (extrême droite), alors qu\'il s\'apprête à voter à Pinkafeld, à 120 km de Vienne (Autriche), le 24 avril 2016.
Norbert Hofer, candidat du parti autrichien FPÖ (extrême droite), alors qu'il s'apprête à voter à Pinkafeld, à 120 km de Vienne (Autriche), le 24 avril 2016. (DIETER NAGL / AFP)