Cet article date de plus de cinq ans.

Migrants : un scrutin régional à valeur de test pour Angela Merkel

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Migrants : un scrutin régional à valeur de test pour Angela Merkel
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les électeurs allemands sont appelés aux urnes à partir de demain, dimanche 13 mars. C'est un scrutin à haut risque pour Angela Merkel, qui pourrait en ressortir affaiblie.

Angela Merkel doit-elle s'inquiéter à la veille des élections régionales ? "La chancelière allemande va passer demain un test crucial. Trois régions et 13 millions d'électeurs vont voter alors qu'elle doit faire face au mécontentement croissant de la population et au sein de son parti", analyse Amaury Guibert, en direct de Berlin.

Regain de popularité

Angela Merkel a-t-elle perdu la main ? En Bade-Wurtemberg ce samedi 12 mars pour ce dernier meeting, elle ne s'adresse pas à une salle conquise d'avance : la crise des immigrés a plongé ses électeurs en plein doute. "Elle doit fixer une limite", dénonce une femme. Fixer une limite ? Angela Merkel s'y refuse toujours, mais son discours s'est durci : les réfugiés ont le devoir de s'intégrer, les migrants économiques ne seront pas accueillis, lance-t-elle. Une fermeté qui n'est pas nouvelle, mais qui commence à payer : Angela Merkel a gagné ces derniers jours un peu de popularité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.