Eurozapping : l'Allemagne a un gouvernement et le football grec au plus mal

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision ce lundi 12 mars.

Voir la vidéo
France 3

L'Allemagne a un gouvernement. Il a fallu près de six mois pour aboutir à un pacte de coalition entre la CDU d'Angela Merkel, les socialistes du SPD et la CSU. Ce parti conservateur bavarois a obtenu la création d'un ministère de la Patrie. Une concession aux nationalistes qui fait grincer des dents, mais que ne regrette pas la chancelière. Elle a déjà annoncé un voyage à Paris pour discuter de la réforme de l'UE.

Le ministre de l'Intérieur démissionne en Slovaquie. Poussé par des manifestations massives, le gouvernement slovaque sacrifie son ministre de l'Intérieur pour sauver sa peau. Il est accusé de ne pas avoir tout fait pour identifier les meurtriers d'un journaliste qui enquêtait sur des affaires de corruption mêlant la mafia italienne et des proches du Premier ministre.

La Suisse en alerte

Le championnat de football de Grèce suspendu. Le président du PAOK Salonique a fait irruption sur le terrain armé, prêt à dégainer, lors du match contre l'AEK Athènes. Ce lundi soir, le dirigeant du club, un riche magnat gréco-russe, est toujours recherché par la police.

La Suisse se prépare à la débâcle. Il y a 4,50 m de neige sur ce glacier près de Berne. Pour éviter une catastrophe au printemps, les chercheurs scrutent ses entrailles. Dans quelques semaines, plus de deux millions de mètres cubes d'eau pourraient inonder un village.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président du PAOK Salonique, Ivan Savvidis, le 11 mars 2018 à Thessalonique (Grèce).
Le président du PAOK Salonique, Ivan Savvidis, le 11 mars 2018 à Thessalonique (Grèce). (SAKIS MITROLIDIS / AFP)