Angela Merkel : un bilan remarqué sur l'immigration

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Angela Merkel : un bilan remarqué sur l'immigration
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Desbonnets, B.Boussouar, M.Werth - France 2
France Télévisions

Quel héritage laissera Angela Merkel après 16 ans à la tête de l'Allemagne ? Le 20 Heures s'intéresse à son bilan en matière d'immigration.

C'est une photo d'Angela Merkel brandie en signe de remerciement, à la gare de Munich (Allemagne), en 2015. Face au défi de l'intégration de plus d'un million de personnes, la chancelière allemande avait simplement dit "nous y arriverons". Angela Merkel et l'immigration, c'est un pari sans précédent. Dans un village à deux heures de route de Francfort, se trouve le logement social où vivent une famille de six immigrés. Ils sont bien intégrés, et la mère donne des cours de cuisine sur Internet. "Je suis la seule étrangère dans ma classe", déplore Zoya Youssef. "Je ne suis en contact qu'avec des Allemands, ça m'a aidé à apprendre l'allemand".

Toujours un défi

Après plusieurs années au chômage, le père travaille maintenant dans le bâtiment. Comme lui, 62 % des migrants arrivés en Allemagne en 2015 et 2016 en âge de travailler ont un emploi stable ou suivent une formation. Pas de regrets pour cette famille. En plus des motivations humanitaires, Angela Merkel sait que l'économie allemande manque de main d'œuvre et que la population vieillit. Alors elle ne cède rien, même lorsqu'elle est surnommée "maman multiculturelle" par l'extrême droite. En 2015, 200 centres d'accueil pour migrants sont attaqués. Aujourd'hui, l'intégration reste un défi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections fédérales allemandes 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.