Allemagne : un concert fait le plein pour dénoncer le racisme

65 000 personnes ont participé à un concert lundi 3 septembre à Chemnitz, dans l'est de l'Allemagne, pour dire "#Nous somme plus nombreux", plus nombreux pour dénoncer la haine et la xénophobie.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Il y avait deux fois plus de monde que prévu, 65 000 spectateurs en tout, pour un concert gratuit lundi 3 septembre à Chemnitz soutenu au plus haut sommet de l'État. De quoi redorer l'image de cette ville de 245 000 habitants située au cœur de l'ex-Allemagne de l'Est. "La majorité de la population est totalement normale, démocratique et civilisée, pas d'extrême droite. Nous ne voulons pas ça ! Nous ne sommes pas comme ça !", affirme un vieil homme.

Poussée de l'AfD

Depuis le 26 août, à Chemnitz, l'extrême droite occupe le terrain. Elle s'est emparée d'un crime attribué à deux réfugiés pour relancer la mobilisation contre les migrants et la politique de la chancelière allemande Angela Merkel. L'extrême droite, portée par le parti AfD, enregistre une forte poussée. Elle est créditée de 20% des intentions de vote dans trois Länder de l'ex-RDA.

Des milliers de personnes sont rassemblées à Chemnitz, en Allemagne, pour un concert gratuit contre la xénophobie, le 3 septembre 2018. 
Des milliers de personnes sont rassemblées à Chemnitz, en Allemagne, pour un concert gratuit contre la xénophobie, le 3 septembre 2018.  (JOHN MACDOUGALL / AFP)