Allemagne : plusieurs candidats se détachent pour prendre la succession d'Angela Merkel

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
M.Zambrano - franceinfo
France Télévisions

Après quatre mandats, Angela Merkel quittera la tête du pays après les prochaines élections législatives qui auront lieu le dimanche 26 septembre. Marine Zambrano, journaliste à France Télévisions, fait le tour des candidats à sa succession sur le plateau du 23 heures de France info.

Angela Merkel vient de passer 16 années à la tête de l'Allemagne et elle ne briguera pas de cinquième mandat. Elle quittera donc la tête du pays après les prochaines élections législatives qui auront lieu le dimanche 26 septembre. "Il est important de rappeler que les Allemands ne votent pas directement pour le chancelier mais ils élisent des députés qui vont composer le Bundestag allemand, l'équivalent de l'Assemblée nationale en France", explique Marine Zambrano, journaliste à France Télévisions.

Armin Laschet et Olaf Scholz sont favoris

47 partis politiques participent à ces élections, mais quatre se détachent réellement dans la course à la succession d'Angela Merkel. "Il y a la CDU (centre-droit), le parti d'Angela Merkel qui soutient la candidature d'Armin Laschet. Face à lui, il y a le candidat du SPD (parti social-démocrate), Olaf Scholz qui est actuellement vice-chancelier dans le gouvernement de coalition en Allemagne. Annalena Baerbock représente le parti écologiste et Christian Linder est l'outsider dans ces élections, derrière les trois candidats précédemment cités, il participe à ces élections sous l'étiquette du parti libéral", rappelle Marine Zambrano.