Allemagne : percée de l'extrême droite en Thuringe

Le parti Alternative pour l'Allemagne (AfD) a devancé le parti de la chancelière Angela Merkel dans un scrutin en Thuringe dimanche 27 octobre.

France 2

C'est un nouveau revers cinglant pour Angela Merkel. Son parti, la CDU, perd 12 points par rapport à la dernière élection régionale. C'est un succès assez notable pour l'extrême droite qui fait plus que doubler son score (23,4%), derrière le parti de gauche Die Linke (31%). Il s'agit de la frange la plus dure de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD). C’est un parti farouchement anti-migrants, il prône la préférence nationale pour les Allemands et son leader en Thuringe refuse toute idée de repentance des crimes commis par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Nouveau paysage politique ?

Il a, par exemple, qualifié le mémorial de l'Holocauste, à Berlin, de "monument de la honte". Des propos qui sont régulièrement accusés d'encourager les violences néonazies. Cela n'a visiblement pas refroidi les électeurs de Thuringe. L'extrême droite estime qu'elle est en train de s'installer durablement comme un grand parti populaire national en Allemagne, explique le journaliste de France 2 Laurent Desbonnets depuis la capitale allemande.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande, Angela Merkel, lors d\'une cérémonie à Berlin, la capitale allemande, le 10 juillet 2019.
La chancelière allemande, Angela Merkel, lors d'une cérémonie à Berlin, la capitale allemande, le 10 juillet 2019. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)