Crash du vol MS804 : une panne générale est-elle possible ?

Les raisons de l'accident ne sont pas encore connues, mais l'hypothèse d'un dysfonctionnement de l'appareil n'est pas à exclure

FRANCE 2

Une panne générale ou un arrêt brutal du moteur sont-ils possibles ? Ces hypothèses sont à étudier, après le crash du vol MS804 dans la nuit de mercredi à jeudi 19 mai. France 2 a fait le test avec un spécialiste, directeur d'un centre de simulation de vol, en commençant avec la panne simultanée des deux réacteurs. Surprise : l'avion plane, mais ne tombe pas à pic. Rien à voir avec les virages brutaux de l'Airbus A320, donc.

L'absence d'alerte reste un mystère

Et si on rajoute une panne électrique ? Une éolienne va sortir sous l'avion et tourner pour générer de l'électricité. Et avec une panne radio ? Pas de soucis non plus, il existe des moyens pour le signaler au sol. Mais les pilotes égyptiens n'ont pas effectué la démarche : aucune alerte entre le dernier contact avec le contrôle aérien grec à 1h48 et la disparition de l'appareil des écrans radars à 2h39. Les pilotes ont-ils été dépassés par une accumulation de problèmes techniques ? Cette absence d'alerte reste un mystère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion EgyptAir forcé d\'atterrir sur la piste de Glasgow le 15 juin 2013 à la suite d\'un incident à bord.
Un avion EgyptAir forcé d'atterrir sur la piste de Glasgow le 15 juin 2013 à la suite d'un incident à bord. (ANDY BUCHANAN / AFP)