Deux membres présumés de l'ETA arrêtés

Deux membres présumés de l'organisation séparatiste basque ETA ont été arrêtés jeudi dans le Val-de-Marne

Deux membres présumés de l'organisation séparatiste basque ETA ont été arrêtés jeudi dans le Val-de-MarneDeux membres présumés de l'organisation séparatiste basque ETA ont été arrêtés jeudi dans le Val-de-Marne

Le couple a été interpellé vers à l'aube dans une maison de Charenton-le-Pont par des enquêteurs de la Sous-direction antiterroriste (SDAT), assistés par des policiers du Raid.

Les deux suspects sont présentés comme les responsables de l'appareil de renseignement de l'ETA, chargé, entre autres, de repérer les cibles d'éventuels attentats.

Javier Arruabarrenna Carlos faisait l'objet d'un mandat d'arrêt français délivré par la juge antiterroriste Laurence Levert en avril 2008. Oihana Garmendia Marin était, elle, visée par un mandat d'arrêt européen.

Il s'agit "des deux principaux responsables de l'appareil d'information de l'ETA ", a déclaré le secrétaire d'Etat espagnol à l'Intérieur Antonio Camacho, qui s'est félicité de "l'intense et efficace collaboration" des forces de sécurité françaises et espagnoles contre l'organisation clandestine.

Il a toutefois jugé "peu probable" qu'ils aient été impliqués dans la préparation de l'attentat à la voiture piégée qui a coûté la vie d'un l'inspecteur de police le 19 juin au Pays basque espagnol.

Trois autres membres présumés d'ETA avaient été interpellés lundi au Pays Basque espagnol en possession de plus de 75 kilos de substances explosives.

ETA a défini récemment une stratégie alliant la poursuite d'actions violentes et de trêves ponctuelles de six mois limitées au Pays Basque espagnol au terme d'un long processus de consultations internes, a indiqué mercredi la télévision publique espagnole TVE.