Cet article date de plus d'onze ans.

Deux femmes "de type asiatique" ont été tuées à Moscou et un ressortissant du Ghana est mort à Saint-Pétersbourg

Deux enquêtes criminelles ont été ouverte sans que les enquêteurs indiquent s'il pouvait s'agir de meurtres à caractère raciste.Les crimes racistes ont connu une envolée en Russie depuis la chute de l'URSS. Les attaques xénophobes y ont fait près de 300 morts de 2004 à 2008, selon les statistiques de l'ONG Bureau pour les droits de l'Homme.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Moscou (France 2)

Deux enquêtes criminelles ont été ouverte sans que les enquêteurs indiquent s'il pouvait s'agir de meurtres à caractère raciste.

Les crimes racistes ont connu une envolée en Russie depuis la chute de l'URSS. Les attaques xénophobes y ont fait près de 300 morts de 2004 à 2008, selon les statistiques de l'ONG Bureau pour les droits de l'Homme.

Un sondage du centre indépendant Levada indique que 54% des Russes soutiennent le slogan nationaliste "la Russie aux Russes".

Le président russe Dmitri Medvedev avait jugé peu après la publication de cette enquête que des peines "sévères" étaient nécessaires pour faire face à la xénophobie croissante dans le pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.