Des quintuplés issus d'une conception naturelle naissent en République tchèque

Ils pèsent entre 1,050 et 1,340 kg et sont nés par césarienne.

La naissance des quatre garçons et de la petite fille était très attendue en République tchèque.
La naissance des quatre garçons et de la petite fille était très attendue en République tchèque. (PODOLI HOSPITAL / HANDOUT / MAXPPP)

Ce sont les premiers quintuplés de l'histoire de la République tchèque. A 23 ans, Alexandra Kinova a mis au monde dimanche 2 juin au matin quatre garçons et une fille, fruits d'une conception naturelle.

"La fillette s'appelle Tereza, les jumeaux univitellins [monozygotes] Michael et Deniel et nous avons aussi Alex et Martin", a annoncé le père, Antonin Kroscen, 26 ans. Le couple a déjà un petit garçon. La mère pensait avoir des jumeaux, mais en mars, les médecins lui ont annoncé qu’elle attendait quatre bébés, puis cinq, en avril.

L'image de son ventre rond a fait le tour de Twitter. L'état de santé de la "Supermaman", comme la surnomme la presse tchèque, et de ses enfants, est "stabilisé", selon les médecins. 

Une quarantaine de spécialistes pour l'accouchement

Les bébés, qui pèsent de 1,050 à 1,340 kg, sont nés par césarienne à la 31e semaine de grossesse. Ils ont été aussitôt placés dans une unité de soins intensifs où ils resteront environ trois semaines. Les cinq bébés sont venus au monde en moins de cinq minutes, selon le médecin-chef Zbynek Stranak.

Le directeur de la maternité de Prague-Podoli, Jaroslav Feyreisl, a écourté sa participation à un congrès à Dublin pour assister à cet accouchement extraordinaire, réalisé par une équipe médicale renforcée d'une quarantaine de spécialistes. "Nous avons tout fait pour éviter d'éventuelles complications", a souligné le directeur.

Le père des enfants a assisté à l'accouchement et s'est dit "très heureux". Le train qui devait l'emmener à Prague était pourtant en retard, relate le journal tchèque CTK (en anglais). "J’ai pleuré tout le long du trajet, de peur de ne pas arriver à temps", a-t-il indiqué. Il est finalement arrivé à l’heure, et a précisé que la maman était plus calme que lui avant l'intervention chirurgicale.