Cet article date de plus de dix ans.

Des milliers d'opposants au pape rassemblés jeudi à Berlin ont manifesté contre la visite de Benoît XVI en Allemagne

Avec des panneaux portant l'inscription: "Pope, go home!", les participants à ce rassemblement viennent à la fois d'associations homosexuelles, athées ou de victimes de maltraitances.Benoît XVI qui s'adressera aux élus du Bundestag est le premier pape à s'exprimer devant l'assemblée parlementaire allemande.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Manifestation contre la visite du Pape Benoît XVI à Berlin le 22 Septembre 2011 à Berlin (AFP PHOTO / JOHN MACDOUGALL)

Avec des panneaux portant l'inscription: "Pope, go home!", les participants à ce rassemblement viennent à la fois d'associations homosexuelles, athées ou de victimes de maltraitances.

Benoît XVI qui s'adressera aux élus du Bundestag est le premier pape à s'exprimer devant l'assemblée parlementaire allemande.

Une centaine de députés de gauche, du parti Die Linke (gauche ex-communiste), des Verts et du parti social-démocrate, ont fait savoir qu'ils boycotteraient ce discours, alors que la popularité du pape est en berne dans son pays d'origine, qui avait pourtant fêté son élection en 2005 comme un triomphe national.

Le pape effectue de jeudi à dimanche dans son pays natal un voyage au programme ambitieux, ponctué de gestes politiques et oecuméniques, mais contesté au moment où l'Eglise allemande traverse une grave crise liée au scandale du clergé pédophile.

Dans ses trois étapes, Berlin, à la rencontre du monde politique, Erfurt, à celle du protestantisme, et Fribourg (Bade-Wurtemberg) à celle des catholiques allemands divisés, Joseph Ratzinger a choisi, à 84 ans, un programme exceptionnellement chargé, avec 18 discours et sermons.

Ce troisième voyage en Allemagne, après le succès des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Cologne en 2005 et le voyage triomphal dans sa Bavière natale en 2006, s'annonce comme le plus difficile même si le pape a confié son "bonheur" de l'accomplir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.