Des marins grévistes bloquent le trafic du tunnel sous la Manche

Mécontents de la revente par Eurotunnel de deux des trois bateaux qu'ils exploitent, 200 marins ont bloqué le tunnel.

France 3

Journée compliquée mardi 23 juin dans le Pas-de-Calais. Tout a commencé dans la matinée : 200 marins de MyFerryLink (ex SeaFrance) ont mené une opération escargot sur l'A16 avant d'être délogés par les CRS au bout de six heures.

Puis, ils ont totalement interrompu le trafic Eurostar en brûlant des pneus à l'intérieur du tunnel sous la Manche et ont bloqué le port de Calais. Raison de leur colère : la revente par Eurotunnel de deux des trois bateaux exploités par leur coopérative.

"On est en train de nous assassiner"

"On a trop galéré, on s'est trop battu pour ça. On est en train de nous assassiner", déclare à France 3 Éric Vercoutre, secrétaire général du syndicat maritime Nord. La compagnie danoise qui doit reprendre les bateaux n'assure en effet pas que les 600 emplois pourront être conservés. My Ferry Link a été lancée en 2012 après la liquidation judiciaire de SeaFrance. Les offres de reprise seront connues demain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les employés en grève de MyFerryLink bloquent l\'accès au tunnel sous la Manche le 23 Juin 2015 à Calais,
Les employés en grève de MyFerryLink bloquent l'accès au tunnel sous la Manche le 23 Juin 2015 à Calais, (PHILIPPE HUGUEN / AFP)