Cet article date de plus de neuf ans.

La manifestation des mineurs dégénère à Madrid

MADRID -  Au total 23 personnes, dont 12 mineurs et six policiers, ont reçu des soins lors de violents affrontements qui ont éclaté mercredi entre policiers et mineurs.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers anti-émeutes arrêtent des manifestants, le 11 juillet 2012 à Madrid (Espagne). (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Contre "la mort de la mine" des dizaines de milliers de personnes ont défilé mercredi 11 juillet à Madrid pour la survie des bassins miniers d'Espagne, avant que des groupes de manifestants n'affrontent la police en jetant des pierres. Portant des tee-shirts noirs où était écrit "nous soutenons la lutte des mineurs", "SOS mineurs en danger d'extinction", des mineurs, accompagnés par leurs familles, des syndicalistes et d'autres associations ont défilé jusqu'au ministère de l'Industrie.

C'est alors que des groupes de jeunes manifestants, des foulards noués autour du visage, ont commencé à bombarder de divers projectiles, pétards, bouteilles en verre et pierres, les policiers casqués, protégés par leurs boucliers, qui ont riposté en tirant des balles en caoutchouc. Au total 23 personnes, dont 12 mineurs et six policiers, ont reçu des soins mais "rien de grave", selon les secours espagnols .

FTVi

Cinq personnes ont été interpellées, avant que les manifestants ne se dispersent dans l'après-midi. 

Plusieurs centaines de mineurs, en grève depuis le mois de mai, sont arrivés à Madrid mardi 10 juillet, après avoir parcouru à pied plusieurs centaines de kilomètres depuis le nord de l'Espagne, afin de participer à cette manifestation à laquelle les syndicats attendaient 25 000 personnes.

Francetv info

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.