Culture : au Luxembourg, privatiser un cinéma, c’est possible

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Culture : au Luxembourg, privatiser un cinéma, c’est possible
France 3
Article rédigé par
S. Mulin, P. Drouot, D. Bailly, M. Larue - France 3
France Télévisions

Alors que les cinémas sont fermés depuis quatre mois en France, les règles se sont assouplies au Luxembourg. Une enseigne propose même aux amateurs de privatiser une salle complète.

Qui n’a jamais imaginé privatiser une salle de cinéma ? Initié aux États-Unis, le concept est désormais proposé au Luxembourg. Des séances privatives, pour deux à dix personnes sont proposées. "Ça donne une impression assez exclusive, on a l'impression d’être un peu privilégié", sourit Yvan Stupar, lui-même loueur d’une séance privée.

199 euros pour la location

Les règles sanitaires sont évidemment en vigueur. Port du masque, distanciation de deux mètres entre chaque siège et nourriture interdite dans les salles. Quel que soit le nombre de personnes invitées, le coût de la privatisation s’élève à 199 euros. Un prix élevé, mais qui trouve des adeptes. "C’est pour plaire à un large public, assure Maud Franz, manager national de Kinépolis au Luxembourg. (…) Ça peut plaire à une clientèle qui, à travers la situation Covid, se retrouvera plus à l’aise d’être dans une salle de cinéma seulement avec des personnes proches, et non avec le grand public".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.