Crash A400M : "Un sérieux problème dans l’assemblage", dit Airbus

Un responsable d’Airbus indique dans un journal allemand à paraître vendredi, que les boîtes noires confirmaient "un sérieux problème de qualité dans l’assemblage final" de l’avion militaire A400M. Le 9 mai, quatre personnes sont mortes dans le crash d’un de ces appareils.

(Un avion militaire A400M d'Airbus décolle de Toulouse © Reuters)

Les boîtes noires ont parlé. Plus de deux semaines après le crash d’un avion militaire A400M en Espagne qui a fait quatre morts, Airbus commence à donner des explications. Un responsable du groupe aéronautique européen a accordé une interview au journal allemand Handelsblatt , à paraître vendredi. "Nous avons pris connaissance pour la première fois hier ( mercredi) des résultats, ils confirment nos analyses internes ", a expliqué le responsable.

Les boîtes noires "le confirment ", poursuit Marwan Lahoud, directeur de la stratégie du groupe aéronautique européen, "il n'y pas de défaut structurel, mais nous avons un sérieux problème de qualité dans l'assemblage fina l". Le journal écrit que la panne de moteur aurait été provoquée par une mauvaise installation du programme de contrôle des moteurs.

Une version non confirmée par Airbus DS, la division d'Airbus chargée de la défense et de l'espace. Elle a déclaré à l'AFP qu'il fallait attendre la fin de l'enquête pour réellement connaître les causes de l'accident. "Nous aurons besoin de tous les résultat de l'enquête pour avoir une vision d'ensemble ", a dit une porte-parole d'Airbus DS à l'AFP. "Donc, tant que le CITAAM (le bureau d'enquêtes et d'analyses aéronautique espagnol, ndlr) n'a pas communiqué (à ce sujet), il est trop tôt pour déterminer les causes de l'accident du MSN23 ", le numéro de série de l'appareil qui s'est écrasé à Séville, a-t-elle précisé. 

A LIRE AUSSI ►►► Accident d’un A400M près de Séville : un coup dur pour Airbus