Construction : Londres veut conquérir le ciel

Londres veut se tourner vers l'avenir et affirmer sa créativité. Plus de 200 projets de gratte-ciel ont été déposés. En direct, Loïc de La Mornais présente les nouvelles constructions.

FRANCE 2

Pour les nostalgiques et les touristes, il y aura toujours la Tamise et Big Ben. Mais Londres aujourd'hui, c'est avant tout le plus haut building d'Europe, le Shard avec ses 310 mètres. La capitale britannique a attrapé le virus de la construction. Dix nouveaux gratte-ciel devraient venir obscurcir l'horizon du pont de Blackfriars. Du côté du pont de Waterloo, c'est neuf nouvelles tours qui pourraient arriver, pareil à l'est de la Tamise. Au total, c'est 200 nouvelles tours qui vont s’élever en plein centre-ville.

Des tours pour des privilégiés

Des projets plutôt positifs pour les Londoniens. "C'est excitant, ça va rendre l'horizon architectural encore plus beau et ça reflète bien l'énergie de notre ville", confie un habitant. Londres est en chantier permanent. "Pour certains, c'est une bonne chose, car cela témoigne de la vitalité économique de la capitale britannique. Pour d'autres, ce plan de construction est hypocrite, car quoi qu'en disent les promoteurs, ces nouvelles tours ne bénéficieront certainement pas au plus grand nombre", souligne, en direct de Londres, Loïc de La Mornais. Une folie des grandeurs dans la ville où les loyers sont les plus chers au monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"The Shard\" à Londres (Royaume-Uni), en septembre 2013.
"The Shard" à Londres (Royaume-Uni), en septembre 2013. (CHRISTIAN FÜRST / AFP)