Brexit : Boris Johnson part à la conquête du "oui"

Le 23 juin, les Britanniques seront appelés à voter pour ou contre le maintien du Royaume-Uni dans l'UE.

France 2

Le Brexit est plus que jamais dans toutes les têtes des Britanniques. Et il semblerait même qu'ils soient de plus en plus nombreux à y songer vraiment. À quinze jours du fameux référendum, les sondages basculent en faveur du "oui" à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Une situation qui ravit l'ancien maire de Londres, Boris Johnson. "Battez-vous pour notre démocratie le 23 juin mes amis. Faites en sorte que le 24 juin soit le jour de notre indépendance", lance-t-il pendant sa campagne en faveur du "oui".

Plusieurs arguments

Et pour convaincre les électeurs, l'ancien édile égrène ses arguments : "Pourquoi envoyons-nous plus de 10 milliards de livre sterling par an à Bruxelles ? Et bien une partie de cet argent sert à financer les corridas en Espagne", s'indigne-t-il face à la foule. Toutefois, quelques approximations sont à noter dans son discours. En effet, l'ancien maire ne précise pas que son pays reçoit en retour des aides européennes.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien maire de Londres, Boris Johnson, le 15 avril 2016 à Manchester (Royaume-Uni), lors d\'un meeting des partisans de la sortie de l\'Union européenne.
L'ancien maire de Londres, Boris Johnson, le 15 avril 2016 à Manchester (Royaume-Uni), lors d'un meeting des partisans de la sortie de l'Union européenne. (OLI SCARFF / AFP)