Elections en Italie : le pire scénario pour l'Europe ?

Aux yeux de l'Union européenne, les élections italiennes du 4 mars dernier sont probablement le pire scénario.

FRANCE 2

Les élections législatives italiennes ont rendu, le 4 mars dernier, un verdict particulièrement anti-européen. À Bruxelles (Belgique), Valéry Lerouge évoque la réaction de la communauté européenne. "La réaction a été très tardive et surtout bien embarrassée. Finalement, la Comission européenne s'est contentée de déclarer qu'elle faisait confiance à l'Italie pour former un gouvernement stable. En réalité, aux yeux de Bruxelles, le pire scénario s'est produit lors des élections du 4 mars dernier", estime-t-il.

Les Italiens en colère ?

Les électeurs italiens ont marqué un véritable rejet de l'Union européenne. Le journaliste poursuit : "D'abord, le parti de la Ligue, clairement europhobe, fait mieux que prévu et dépasse son allié plus modéré, Silvio Berlusconi. S'il y a coalition, il faudra tenir compte en majorité de la ligne très dure de la ligue du nord. Ensuite, le parti qui a fait campagne contre les migrants, celui des 5 étoiles, arrive en tête. Ses électeurs ont sanctionné le manque de solidarité de l'Union dans la crise migratoire. Enfin, l'Italie est ingouvernable pour quelques mois. Il s'agit de la troisième économie de l'Euro : autant dire que les réformes de l'Europe, poussées notamment par Emmanuel Macron, risquent d'en pâtir." 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, à Milan (Italie), le 5 mars 2018.
Le leader de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, à Milan (Italie), le 5 mars 2018. (AFP)