Cet article date de plus de dix ans.

Berlusconi quitte le pouvoir sous les huées du peuple romain [vidéo]

"Bouffon", "mafioso", "cochon" : les Romains, descendus en masse dans les rues, ont donné de la voix pour célébrer le départ du Cavaliere.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

20h40, Silvio Berlusconi entre au Quirinal, pour y déposer sa démission. Dehors la foule agglutinée derrière les barrières de sécurité hurle et siffle. Le showman revendiqué et arrogant, doit sortir par une porte dérobée. Une scène rappelant le sort de son prédécesseur, le socialiste Bettino Craxi quittant sous les harangues de la foule un hôtel romain en 1993.

La disgrâce de Berlusconi hier a donc sonné à coups d'injures et de klaxons. A Rome mais aussi Milan, les rues ressemblaient aux capitales arabes qui ont connu leur "printemps" cet année. Les mêmes slogans "dégage". Et la fête jusqu'au bout de la nuit...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.